Rubrique

Programmes

Programmes

Le tour du monde en 40 jours : c’est possible !

12 mai 2019
tour-du-monde-en-quarante-jours

Vous vous demandez si c’est bien possible. Peut-on vraiment faire le tour du monde en 40 jours ? Arrêtez de vous poser ce genre de question. Non seulement, le pari est faisable et plusieurs personnes l’avaient réussi déjà.
 

Un défi réalisable

Il est possible de naviguer en 40 jours à bord d’un catamaran pour faire le tour du monde. Vous pouvez réaliser ce tour du monde soit en solitaire ou soit en équipe. Un exploit pareil, certains le caractérisaient de phénoménal. D’autres diront que c’est exceptionnel, ahurissant, génial, imbattable, voire mythique. Il est permis d’expliquer l’inexplicable. Les meilleurs marins dans le passé ont réalisé cet exploit en 25 ans. C’est le temps nécessaire en son temps compte tenu des moyens utilisés. Bruno Peyron et ses hommes en 79 jours ont réalisé le même exploit en 1993. Au cours de l’année 2017, l’équipage de Joyon a relevé le même défi en 40 jours exactement. Ne vous trompez pas la moyenne est de 12 nœuds pour l’équipe de Commodore Explorer. Idec Sport l’a fait en 23 nœuds. Sébastien Audigane, Francis Joyon, Alex Pella, Gwénolé Gahinet, Clément Surtel et Bernard Stamm l’ont fait en 40 jours et 23 heures. Vous pouvez vous lancer dans ce pari.
 

Battre un record

Le record du tour du monde en 40 jours a été établi par Loïck Peyron en 2012. Il était accompagné de ses 13 hommes d’équipage. Ils ont amélioré le record précédent de plus de 4 jours et demi.

Les hommes d’Idec ont battu le même record en temps intermédiaire. Francis Joyon a bouclé le tour du monde avec ses 5 membres d’équipage. Ils l’ont fait sans aucune assistance. Joyon était âgé de 60 ans. Il devient du coup le navigateur le plus âgé à avoir tourné très vite autour de la planète. Il a réussi à détrôner Loick Peyron. Trois records ont été réalisés en un mois.

Le 25 décembre, Thomas Coville en solitaire a battu le record du tour du monde en 49j 03heures et 07minutes. Le 19 janvier, c’est autour de Armel Le Cléac’h de relever le même défi. Il a remporté le Vendée Globe en 74 jours 03 heures et 35 minutes. Le Trophée Jules Verne continue de faire courir les marins de toutes les contrées. Ils essayent chaque année à relever le défi.